Formation Logistique

POURQUOI UNE FORMATION EN LOGISTIQUE ?

La conduite d'engins mobiles automoteurs de chantiers et d'équipements de levage nécessite une formation initiale obligatoire. Le conducteur doit être en possession d'une autorisation de conduite délivrée par l'employeur.

 

QUELLES SONT LES FORMATIONS EN LOGISTIQUE ?

Le CACES (Certificat d'Aptitude à la Conduite en Sécurité) est un examen passé auprès d’un organisme testeur certifié qui valide les connaissances et le savoir-faire d’un salarié pour la conduite en sécurité d’une famille spécifique d’engins.

 

QUI PEUT OBTENIR UN CACES ?

Toute personne peut obtenir un CACES pour :

  • valider ou faire évaluer ses compétences et ses connaissances pour la conduite d’un engin donné ;
  • se faire délivrer par son employeur une autorisation de conduite pour un engin donné.

 

QUE PERMET LE CACES ?

Une personne titulaire d’un ou plusieurs CACES peut être autorisée à conduire les engins pour lesquels elle est reconnue apte. Dans le cadre d’une entreprise, l’employeur doit préalablement s’assurer que cette personne est médicalement apte, l’informer sur les lieux et instructions à respecter sur le(s) site(s) d'utilisation, puis lui délivrer une autorisation de conduite.

 

CACES : CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE DE LA FORMATION

L’article R 4323-55 du code du Travail prescrit que la "conduite des équipements de travail mobiles automoteurs et des équipements de travail servant au levage est réservée aux travailleurs qui ont reçu une formation adéquate. Cette formation doit être complétée et réactualisée chaque fois que nécessaire”.

De plus, une autorisation de conduite est nécessaire pour la conduite de certains engins (article R 4323-56) : chariots automoteurs de manutention à conducteur porté, grues à tour, grues mobiles, engins de chantiers télécommandés ou à conducteur porté, plates-formes élévatrices mobiles de personnel, grues auxiliaires de chargement de véhicules.

Cette autorisation de conduite doit être délivrée par l’employeur au conducteur, après la prise en compte de 3 conditions : d’un examen d’aptitude médicale du conducteur, réalisé par le médecin du travail, d’un contrôle des connaissances et savoir-faire du conducteur pour la conduite en sécurité de l’engin (le dispositif CACES mis en place par la CNAMTS (Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés) constitue un bon moyen pour le chef d’entreprise de se conformer aux obligations en matière de contrôle des connaissances et savoir-faire du conducteur (Circulaire DRT 99/7 du 15 juin 1999), d’une connaissance des lieux et des instructions à respecter sur le ou les sites d’utilisation.

Le CACES est valable 5 ans à l’exception des engins de chantier pour lesquels il est valable 10 ans. Seul un organisme certifié testeur peut délivrer un CACES.

Recommandation définissant les CACES équipements mobiles aéroportuaires :

Un accord relatif à la création de certificats de qualification professionnelle (C.Q.P.) a été signé le 19 décembre 2006 entre les partenaires sociaux et l’UNIM (Union Nationale des Industries de la Manutention dans les ports français).

 

Découvrir les formations en logistique proposées par l'IFRAC